dimanche 15 mai 2011

The Mountain Academy 2 - Top départ !






La première semaine de mai, j'ai rejoint tout le team de The Mountain Academy 2 pour le premier stage de cette seconde édition.
The Mountain Academy qu'est ce que c'est ? Qui sont ces jeunes ? Quel est leur niveau ?
Ce projet est du à la rencontre de Fred Meynent (responsable marketing de Mountain Hardwear Europe) et de Jérome Blanc Gras (Guide de Haute Montagne).
Ensemble ils ont voulu monter et communiquer sur une équipe de jeunes alpinistes « ordinaires ». Ici pas de haut niveau, pas de cotation. Seulement de l'enthousiasme pour aller passer de belles journées en montagne, juste : « parce qu'elles sont là ». Bref une vision de la montagne plus sociale, plus humaine, qui parle à un plus large public. Une façon de communiquer sur l'alpinisme autrement que par l'élite ou le coté dramatique comme le font habituellement les médias.

Glandasse - Pilier Leprince Ringuet


Cette seconde mouture est une équipe européenne mixte de 9 jeunes (France, Italie, Espagne, Suisse, Pologne, Slovénie, Autriche, Belgique, République Tchèque). Équipés comme des pros (merci à Mountain Hardwear, Black Diamond, Aku), financés pour 5 étapes, encadrés par une équipe de guides et coachés par des athlètes de haut niveau ou personnalités du milieu. Ils sont également suivi par un photographe et un cameraman professionnel.
Leur mission si ils l'acceptent : parcourir la montagne par le biais de l'alpinisme sous toutes ses formes et en toutes saisons, en y prenant le plus de plaisir possible. Ils devront aussi prendre soins de participer et aider activement à partager toutes ces belles histoires par le biais des différents médias actuels (blog, réseaux sociaux, sites web, presse papier...) grâce à la création d'articles, photos, vidéos...





Archiane - Paroi Rouge
Ici pas de haut niveau, pas d'exploit, juste du plaisir et du partage : bref des valeurs inhérentes à l'alpinisme en cordées.
A l'heure où en France les deux fédérations se plaignent de la désaffection de la montagne par les jeunes et s'engluent dans des conflits d'intérêts, réunionnîte aigüe et autres "assises du nombrilisme" : elles feraient peut être bien de regarder ce qui ce fait ailleurs, ce que veulent les pratiquants, ce que cherchent les éventuels sponsors...



En tous les cas cette première étape a été un gros succès à mon goût. Du beau temps, de belles voies historiques, une équipe qui fonctionne dès le début avec un super état d'esprit.
Nous nous sommes délectés des quelques classiques des parois de Glandasse, Archiane ou les Trois Becs. Liv Sansoz est venue partager sa corde et sa gentillesse avec nous. Le staff de Mountain Hardwear à bien pris soin de nous en veillant sur toute la logistique.
Bref c'était « tip top » et malgré les différentes nationalités : tous les soirs, la passion de la montagne et de l'escalade était vraiment un langage universel. 
Merci à tous et vivement la prochaine étape !

2 commentaires:

ChristineR a dit…

L'objectif du projet sort en effet des sentiers battus ; on ne peut que saluer cette initiative très sympathique, qui promeut un alpinisme vrai. Le jour où les mêmes sponsors se décident à monter l'équivalent pour vieux alpinistes amateurs, je lève le doigt :-)

Sebastien Foissac a dit…

Pourquoi pas. Il y a bien dans les guides des membres de l'équipe vieux désespoir de l'alpinisme !